Les armoires de ma grand-mère / Derniers jeux avant Grandir

Il a fallu vider la maison de ma grand-mère,
je dis la maison de ma grand-mère car elle y vivait seule depuis plus de vingt ans.
La maison de mes grands-parents.
C’est dans cette maison que m’est venu le goût des objets et du costume.
Je fouillais les armoires, les placards, et je me déguisais.
J’ai toujours été fascinée par les placards de ma grand-mère.
Jusqu’au bout, je les ai inspectés régulièrement. Je les ai redécouverts encore et encore.

J’ai voulu jouer une dernière fois, faire vivre tout ceci une dernière fois,
occuper cet espace une dernière fois.
Jouer encore et grandir pour de bon, dire adieu au dernier bastion de mon enfance, au seul lieu resté fidèle à mes souvenirs, ce refuge aux papiers peints ayant traversé les années et aux objets qui n’ont jamais changé de place, ce havre qui s’est fait rattraper par le temps qui n’y existait plus depuis si longtemps…

J’ai réalisé une série d’autoportraits qui techniquement n’étaient pas satisfaisants, je les ai refaits grâce à Alain Malfilâtre qui a fait les photos.

Une exposition a eu lieu au cinéma Lux, regroupant ces photos, des textes, et… un échantillon de mur de chez Mamie!

 

26Les armoires de ma grand-mère

 

Derniers jeux avant grandir

 

SONY DSCL’exposition

 

C’est un dernier hommage à mon passé, c’est un hommage aux souvenirs, à toutes les maisons qu’il a fallu vider un jour,
à tous les objets qui nous ont accompagnés dans tant de maisons différentes,
un hommage à tous les papiers peints imprimés dans nos mémoires.